Je souffrais de fibromyalgie



Impossible de mettre un pied devant l’autre, l’épuisement me clouait sur place.
Quant à mon corps, il n’était plus que douleurs qui m’empêchaient de faire quoi que ce soit y compris de dormir. Les matins étaient un véritable calvaire, j’étais aussi fatiguée que la veille et totalement raide. Il me fallait 2 à 3 heures pour remettre mon corps en mouvement. Après 3 années d’errance médicale, le diagnostic est enfin tombé «vous souffrez de FIBROMYALGIE».

 

Je me croyais sauvée, puisque l’on savait de quoi je souffrais. Seulement c’était il y a 10 ans et le corps médical ignorait tout de ce syndrome. Beaucoup nous dirigeaient vers un psychiatre en nous conseillant vivement de soigner notre tête pour que notre corps aille mieux, nous prescrivant des analgésiques. Certains médecins nous conseillaient la relaxation mais leurs moyens restaient très limités. J’ai beaucoup cherché par moi-même, fascia thérapie, micro kinésie, acupuncture, sophrologie, etc. Rien ne me soulageait. C’est là que j’ai failli basculer dans la dépression.


C’est à ce moment là que j’ai entendu parler du «Massage Sensitif® » et de somatothérapie. J’ai rencontré Marie-Françoise, somatothérapeute. Elle m’a proposé, si j’étais d’accord, que nous fassions un bout de chemin ensemble. J’étais paralysée par la peur mais je n’en pouvais plus de souffrir alors j’ai accepté. La première séance fût très difficile. Je ne pouvais pas me laisser toucher par Marie-Françoise. Se faire masser sans être touchée… dur, dur !! Je me disais qu'elle allait se moquer de moi. Non, en face de moi quelqu’un me respectait. Avec beaucoup de patience, elle a su m’amener à me laisser toucher avec les interdits que je lui imposais. Je ne supportais pas qu’elle soit dans mon dos, lorsque j’étais submergée par l’émotion je me retenais de toutes mes forces pour ne pas pleurer, je ne respirais plus ! Par son écoute, sa respiration,elle m’a invité à reprendre mon souffle. Marie-Françoise pleine de patience m’a fait découvrir pas à pas, touche par touche, le sens de mes douleurs.


J’ai été une enfant battue, une femme battue totalement dénigrée par tous ceux que j’aimais. Å mes yeux, je n’avais aucune valeur. Toucher était douleur, je ne savais pas qu’il pouvait être douceur. Chaque fois que cela s’était produit, j’avais souffert et mon corps avait engrangé tout cela. Puis un jour, sur la table, la carapace a cédé. J’ai beaucoup pleuré comme un enfant dans les bras de Marie-Françoise. Là, j’ai découvert le respect, la patience et l’amour.
Au fur et à mesure des massages, des images s’imposaient à mon esprit. Dans les toutes premières séances j’ai vu un immense paquebot rouillé de partout qui échouait sur une plage totalement déserte, la solitude extrême. Ce paquebot, c’était moi, lourde, usée, rouillée ne pouvant plus avancer. Puis je suis devenue une goélette s’élançant au large avec plein de monde sur le rivage pour me souhaiter bon voyage. Ce voyage nous le faisons ensemble, Marie-Françoise et moi, depuis deux ans.


Aujourd’hui je sais que je suis une personne aimable, capable de réaliser de nombreuses choses de valeur. Je sais ce que je veux et surtout ce que je ne veux pas, et je me fais respecter. En même temps, j’ai appris à aimer mon corps et à en prendre soin. Je découvre que je peux être bien dans mon corps et les moments d’accalmie sont de plus en plus fréquents. Je ne prends plus d’antalgique et d’antidépresseur depuis un an. Je dors et le matin est maintenant une occasion de remercier pour ce nouveau jour qui commence. En même temps que je me découvre, tout se met en place autour de moi. Les relations familiales qui étaient quasiment inexistantes et difficiles se sont améliorées. Aujourd’hui j’ai envie d’aller toujours plus avant et je dis à qui veut bien l’entendre que la vie est belle !!!!

 

Pour moi le Massage Sensitif convient parfaitement aux personnes souffrant de fibromyalgie. Corps et esprit ne sont pas dissociés bien au contraire. Aujourd’hui nous ne faisons qu’un mon corps et moi. Mon corps est mon esprit et mon esprit est mon corps. Je suis moi « Marie-Christiane » et tout cela s’est fait en douceur. J’ai compris mon cheminement et je suis dans l’acceptation de mon histoire. En deux ans de somatothérapie par le Massage Sensitif, j’ai fait des pas de géant sur mon chemin de bien être (bien naître à moi-même). En Juin, j’ai participé au congrès à Clermont-Ferrand(63) dont le thème était : «Fibromyalgie, peut-on se passer de médicaments ? Place des techniques alternatives.» J’ai pu constater l’ouverture du corps médical aux soins alternatifs dont le MS prescrit au centre de traitement de la douleur de Clermont (pionnier dans ce domaine).Que d’avancées !

Marie-Christiane Grenier